A part ça ...

Humeur déco #245

Humeur déco #245

"La créativité, c’est inventer, expérimenter, grandir, prendre des risques, briser les règles, faire des erreurs et s’amuser." Cette semaine encore, trouver le thème de ce billet d'humeur a été difficile... la page blanche, pas vraiment. Les idées étaient là comme d'habitude, beaucoup d'idées. Mais aucune que je ne parvenais à mener jusqu'au bout. Chacune se confrontait à un moment ou à un autre avec un obstacle. Ou un grand vide, un espèce de fossé infranchissable.

Alors, je me suis demandé pourquoi j'avais autant de mal depuis plusieurs semaines à rédiger ce billet. Pourquoi je ne parvenais pas à me motiver pour développer une réflexion pour la partager ici ? Pourquoi je ne trouvais d'intérêt pour aucun des messages que j'envisageais de faire passer ? Pourquoi je ne parvenais pas à organiser mes idées pour mener la réflexion jusqu'au bout ?

Humeur déco #245
Humeur déco #245

Evidemment, il y a le contexte du Covid-19 et du confinement. Je n'ai pas envie de m'exprimer sur le sujet parce que tellement de choses sont dites dont certaines par des personnes bien plus compétentes que moi pour le faire. Le sujet me semble tellement complexe dans toutes ses composantes. Il y a aussi tellement d'incertitudes et d'approximations. Je ne souhaite pas m'exprimer.

Je dois bien avouer que j'ai le sentiment de traverser cette période comme un spectateur isolé du spectacle par une vitre. L'image qui me vient à l'esprit pour décrire cette sensation, c'est le tunnel en plexi qui traverse le territoire du lion au zoo de Thoiry. J'ai le sentiment d'être dans ce tunnel, positionnée au niveau du sol, et de voir tout ce qui se passe mais pas toujours bien, pas toujours en entier, avec une vision parfois déformée de ce qui se passe à l'extérieur.

Humeur déco #245
Humeur déco #245Humeur déco #245
Humeur déco #245Humeur déco #245

Mais je pense qu'il y a aussi une forme de lassitude ou peut-être plutôt d'épuisement. Maya Angelou affirme "Vous ne pouvez pas épuiser la créativité. Plus vous l’utilisez, plus vous en avez". C'est vrai. Mais on peut s'épuiser soi-même...

Depuis plusieurs mois, je travaille à développer une activité en free-lance dans la communication et depuis 2 mois les choses se sont accélérées. Je travaille aujourd'hui sur une dizaine de dossiers différents, les uns depuis déjà plusieurs mois, les autres en phase de démarrage. Pour certains, c'est juste une mission ponctuelle alors que pour d'autres c'est un projet à installer sur le long terme : de la rédaction, de la conception, de la création visuelle, des documents imprimés, des réseaux sociaux, des sites web... et évidemment des secteurs d'activité très variés.

Ce que tous ces dossiers ont en commun, c'est ma créativité. Alors oui, j'invente, j'expérimente, je grandit, je prends des risques, je brise des règles, je fais des erreurs et, surtout, surtout je m’amuse. Je commence chaque journée en me disant "vas-y et prends du plaisir à ce que tu fais".

J'adore ce que je fais mais c'est énormément d'énergie. Je ne fais pas les choses à moitié, mon engagement est à 200%. A côté, je dois aussi gérer le quotidien à la maison, assurer une présence pour mon fils qui est comme nous tous confronté au contexte du confinement avec ses désagréments, ses aléas et ses coups de blues... et il y a le blog. Autant dire que je jongle avec tout ça, arbitrant jour après jour les priorités du moment... difficile, dans tout ça, de trouver des moments pour laisser mon esprit vagabonder à la recherche de mon billet d'humeur du lundi !!!

Il me semble donc judicieux, pour ne pas dire nécessaire, de profiter de la période des ponts de début mai pour faire une petite pause sur le blog... une dizaine de jours, juste ce qu'il faut pour recharger les batteries.

Humeur déco #245
Humeur déco #245

Les bonus de mon humeur

Cours en ligne de prestige : 10 enseignements passionnants du Collège de France - Parce que ce temps inédit est certainement l'opportunité de nouvelles aventures, de nouveaux apprentissages, de nouvelles découvertes...

Ce que le coronavirus nous apprend sur la gestion de l’incertitude - Parce que c'est une analyse claire et, à mon sens, très juste de la situation.

Koki Nakano dévoile "Near-Perfect Synchronization", tout en élégance - Parce que ces personnalités croisées signent une réalisation commune d'une remarquable sensibilité.

“Ce sera un monde plus intelligent” : ce discours de David Lynch va vous remonter le moral - Parce que cette personnalité, en apparence farfelue, délivre un message plein de sagesse et de sérénité.

Noé Duchaufour-Lawrance : « La tarte aux restes, c’était le plat signature de mon beau-père » - Parce que son portrait sans artifice apporte un autre regard sur ce designer bourré de talent. Ni injonction, ni conseil, ni lamentation, juste une présence dans l'instant qui s'appuie sur le passé en attente de l'avenir

Humeur déco #245

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascale 28/04/2020 10:47

Je te trouve très inspirée pourtant face à « cette page blanche », je visualise très bien le tunnel du zoo et j’ai l’impression d’y être également. Acteur car dépendant des actes qui en découlent mais surtout spectateur face à l’incertitude tant de nos chercheurs que des dirigeants des pays. Le sentiment de faire un pas en avant et deux en arrière au pire, et immobile dans le meilleur des cas. La patience est une vertu. Bonne pause et prends soin de toi et de tes proches. Bise

Gaëlle 14/05/2020 21:01

Oh qu'il est loin cet article !! Toutes mes excuses de ne pas avoir répondu à ce commentaire plus tôt Pascale. J'avoue avoir vraiment eu besoin de couper pendant quelques jours !!! J'espère que tout va bien pour toi. Très belle fin de semaine. Bises