A part ça ...

Appartement chic à Brooklyn

Cet apppartement new-yorkais appartient au couple de designers australiensJeremyville et Megan Mair. Installé dans un espace très classique, il en a gardé certains traits de caractères : les plafonds hauts et moulures notamment. Sont venus s'y ajouter quelques éléments de décoration également empruntés au registre du classique comme les miroirs dorés et certains meubles (bureau, commode et petite table).

Mais bien loin de l'univers classique, cet appartement se nourrit aussi de mobilier et accessoires des années 50 : une table tulipe dans la salle à manger ou encore une Lounge Chair de Charles et Ray Eames dans le salon.

Ce mix du classique et du vintage se décline dans un aménagement contemporain à tendance épurée.

Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn
Appartement chic à Brooklyn

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nat et nature 18/10/2015 14:17

Très classique mais j'adore le grand miroir de la 1er photo et ...le jardin !

Gaelle 18/10/2015 21:02

Ah ce jardin ... en plein Brooklyn, il est vraiment superbe !!!

pascale 13/10/2015 13:41

Beau.... mais impersonnel. Tout comme Marine, chaque élément pris à part est beau, mais l'ensemble n'invite pas à la détente. Peut-être est-il prêt pour la visite d'un acquéreur éventuel ? Cependant, l'espace avec la Lounge Chair me plait (peut-être à cause de sa taille réduite), mais mon regard s'attarde davantage sur l'extérieur. Mais Gaëlle on aime tes billets justement parce qu'ils sont différents les uns des autres ! bise

Gaelle 13/10/2015 22:52

Mais dites donc, vous vous êtes passé le mot aujourd'hui !!!
Ceci dit, je suis très contente d'avoir choisi cet appartement ... justement parce qu'il fait débat et ça c'est vraiment ce que je j'aime ;-) Bises Pascale

Marine 13/10/2015 10:08

Comment dire, sans froisser ? Je ne peux m'empêcher de trouver cet intérieur conformiste et figé, a fortiori pour des occupants jeunes. Beau oui, mais glaçant : est-ce dû à cet énorme miroir doré dans le salon ? Il s'impose (trop) magistralement et nous renvoie vers l'intérieur, au lieu de diriger notre regard sur l'extérieur visiblement très beau pour alléger la pièce.. Est-ce dû à cet autre gros miroir sur la cheminée, autre pièce réfrigérante, ou encore à ces meubles trop classiques, parfaitement lustrés, à ce fauteuil impeccable et lourd, cette coffee table mastoc dans ce même salon ou au pied de table trop travaillé dans le premier salon ? Ils ont beau y avoir placé quelques belles pièces contemporaines, selon moi le classique l'emporte sur le reste. Un peu trop américain, même si les propriétaires sont australiens. Joliment recherché, mais définitivement trop compassé. Je ne m'y sentirais pas à mon aise, sauf dans le jardin. Néanmoins ravie d'avoir pu ainsi analyser le lieu dont on ne peut nier qu'il est chic, et puis ... c'est bien grâce à Gaëlle, à cette ouverture sur des intérieurs improbables, à chaque fois différents, qu'on devient plus exigeante au fil des billets et qu'on parvient à identifier les lieux en adéquation avec nous, en dehors des tendances éphémères du moment. Toujours impatiente chaque matin de les découvrir et délicieuse attente pendant le week-end jusqu'à la nouvelle semaine, ça ne peut plus se démentir !

Gaelle 13/10/2015 22:47

Oulala ... j'aime toujours autant tes commentaires Marine. Un franc parler qui fait sourire, des analyses très pertinentes, un humour à décaper les vieux meubles ... et à la fin le petit compliment qui fait du bien à mon égo. Lol. Ceci fit, je te trouve un peu dure dans ton jugement sur cet appart. Il est certes fort conventionnel et polissé mais glacial ... non je ne suis pas d'accord. Je trouve qu'il y a une belle lumière qui réchauffent l'ensemble. Un parquet en bois magnifique qui casse la rigidité du binome blanc et noir. Et puis, le jardin, un espace un peu sauvage qui contraste avec l'intérieur formaté et que l'on voit peut depuis l'intérieur de l'appartement. Mais n'est-ce pas là, le choix du photographe de négliger les vues sur l'extérieur. Alors, j'ai envie de penser que cet intérieur très lisse et aussi un faire valoir pour ce jardin accueillant.