Un appartement ancien à Barcelone

Publié le par Gaelle

Nous voilà de retour à Barcelone. Mais bien loin de l'appartement en noir et blanc, très épuré aménagé par Katty Schiebeck, nous sommes, aujourd'hui, dans un appartement du 19ème siècle qui a conservé tout le charme des sols et plafonds d'origine, peints à l'époque par le même artisan que celui qui peignit le théâtre du Liceu.

Le cahier des charges n'était pas simple pour le cabinet d'architecture Squad One Studio qui a géré le chantier. Ils font fait le choix de murs totalement. Coté mobilier et déco, des pièces très discrètes face au motifs du sol et du plafond ont été associés à des éléments qui imposent leur présence comme le fauteuil bleu outremer ou le portrait XL installé au-dessus de la table de repas.

Le résultat est assez surprenant avec une mélange de style contemporain et d'inspirations asiatiques ou classiques et une palette de couleurs plutôt chaleureuse.

Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone
Un appartement ancien à Barcelone

Source  Home Adore 

Publié dans Appartements

Commenter cet article

Marine 13/05/2016 13:18

Ah les plafonds, les sols, et le reste aussi ! L'appartement de Katty Schiebeck était d'une beauté et d'une pureté presque irréelles, les fauteuils drapés fantômatiques, vraiment à part, à peine si on oserait y évoluer sans prendre mille précautions. Ici on s'y installe tout de suite.

Gaelle 16/05/2016 22:32

On s'y installe tout de suite, peut-être, ... mais je ne suis pas sûre de ne pas me lasser à la longue avec tous ces motifs au sol et au plafond.

pascale 13/05/2016 12:19

Ah ce fauteuil bleu, quelle merveille ! il amène le peps qui manquerait sinon un peu strict non ? :)

Gaelle 16/05/2016 22:29

Oui, il fallait oser mais il prend vraiment toute sa place.