A part ça ...

Une maison côté clair, côté sombre

Une maison côté clair, côté sombre

Cette maison de la campagne britannique me laisse perplexe avec la dualité de ses pièces sombres et lumineuses, créant des atmosphères très différentes.

La grande cuisine, qui sert également de salle à manger, est très sombre : meubles noirs, murs dans un ton de gris orage légèrement teinté de vert, étroites portes-fenêtres. Même le puit de lumière installé en position centrale au-dessus de la pièce ne parvient pas à éclairer l'ambiance. Seul le parquet en bois bland etc chaud apporte une touche de lumière et de gaieté.

Une maison côté clair, côté sombre
Une maison côté clair, côté sombreUne maison côté clair, côté sombre
Une maison côté clair, côté sombreUne maison côté clair, côté sombre
Une maison côté clair, côté sombreUne maison côté clair, côté sombreUne maison côté clair, côté sombre

A l'opposé, le coin salon baigne de lumière. La blancheur des murs est éclairée par un grand bow-window à trois pans. Deux grands canapés en velours bleu pétrole, rehaussés de coussins aux tons chauds, invitent à la décontraction tandis que la grande bibliothèque et les instruments de musique, piano et harpe, laissent imaginer de beaux moments de détente.

Une maison côté clair, côté sombre
Une maison côté clair, côté sombreUne maison côté clair, côté sombre

Dans les chambres, c'est également la face lumineuse que l'on retrouve, avec beaucoup de romantisme pour l'une et de dépouillement pour l'autre.

Une maison côté clair, côté sombre
Une maison côté clair, côté sombreUne maison côté clair, côté sombre
Une maison côté clair, côté sombreUne maison côté clair, côté sombre
Une maison côté clair, côté sombreUne maison côté clair, côté sombre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marine 29/09/2016 23:01

Cette grande maison fait mon admiration, même si tout n'est pas de mon goût, peu importe. Beaucoup de personnalité due justement à cette dualité lumière obscurité très marquée que l'on n'a pas cherché à gommer, au contraire, d'une zone à l'autre de la maison. On peut ainsi passer de pièces baignées de lumière, exposées, (je suis fan du salon bibliothèque contemporain, sa blancheur, sa bow window, les 2 superbes canapés en vis à vis, leurs coussins, le cadre coloré assorti, enfin tout) à des espaces tamisés, obscurs, mystérieux, poétiques. Une maison spacieuse et surtout mutiple comme personnellement je les aime plus que tout. Malgré ou plutôt grâce à ses évidentes imperfections, un vrai bijou.

Gaelle 01/10/2016 21:44

C'est effectivement une maison bourrée d'imperfections et immenses. On pourrait s'y sentir tellement, il y a d'espaces. Et pourtant, les occupants ont réussi à en tirer le meilleur parti en ne cherchant pas à gommer les défauts. Chaque pièce a sa personnalité mais toutes ont en commun un esprit cocooning, que l'on soit dans le clair ou dans le plus sombre.

sophie 29/09/2016 09:35

Etonnant en effet ! Dommage la cuisine est vraiment trop sombre même côté pratique, la lumière tout le temps allumée. Pourtant c'est une pièce magnifique.
Très belle maison, merci pour le découverte.

Gaelle 29/09/2016 22:11

C'est vrai que cette cuisine est beaucoup trop sombre à mon coup. Belle mais trop sombre.