A part ça ...

Humeur Déco #153

Humeur Déco #153

Le Petit Prince est l'une de mes fables préférées. Elle est pleine d'une douce sagesse enfantine. Chaque fois que je la lis, ce sont des choses différentes qui me parlent. En préparant ce billet d'humeur, je me suis arrêtée sur ce petit passage, un échange entre le petit prince et le renard... peut-être parce qu'il a fait résonner en moi des petits moments de ces derniers jours qui prennent tout leur sens à travers ces mots.

Humeur Déco #153

Samedi dernier, je suis allé dans un magasin qui ne fait pas franchement partie de mes adresses habituelles. Pas très à l'aise, j'avais besoin de conseils et de réassurance, j'avais besoin de quelqu'un qui m'écoute et qui me guide. J'ai eu la chance d'être accueillie par une formidable jeune femme. Parce que l'échange était sincère et attentionné, parce qu'elle s'est rendu disponible pour moi, j'ai passé un très bon moment avec elle dans ce magasin. Merci Hélène. Ne changez pas.

Beaucoup de gens fustigent internet et les réseaux sociaux pour le côté superficiel et exhibitionniste qu'ils génèrent. Moi, je ne suis pas d'accord. Ce sont ce que les utilisateurs en font qui créent ces dérives... Ou qui créent de belles rencontres profondes et sincères. Ici, sur le blog, je retrouve certains d'entre vous très régulièrement et je prends beaucoup de plaisir dans ces échanges. Ils ne sont pas superficiels. Ils ne sont pas une exposition d'égos. Ils ne sont pas vains. Parce qu'ils se font dans le respect des uns et des autres, petit à petit, au rythme de nos vies et de nos envies respectives.

Et puis, il y a parfois l'hypocrisie et la démagogie dans la démarche de "créer des liens". Certains donnent l'illusion de la générosité et prennent sans compter en retour. Il se gargarisent de bienveillance, de reconnaissance et de gratitude, sans même être capable d'en éprouver le sens profond. Ils donnent et reprennent au gré de leurs intérêts personnels, sans aucun ménagement, ni respect de l'autre. Oui, c'est un coup de colère qui fait écho à l'impuissance dans laquelle je ne trouve de ne pouvoir m'opposer à une telle attitude aujourd'hui.

Humeur Déco #153

De belles rencontres ou des personnages sombres, ce sont les deux qui croisent notre quotidien et nous devons nous attacher à créer les liens avec les bonnes personnes. Quant aux autres, la meilleure solution me semble être de les garder à distance et de les laisser dans les cages dans lesquels ils s'enferment eux-mêmes.

C'est donc ce bref passage du Petit Prince que j'ai retenu pour mon humeur du jour avec cette envie d'apprivoiser les bonnes personnes. Mais un autre texte d'Agnès Ledig avait retenu mon attention et il n'est finalement pas si loin que ça de mon sujet. Je vous laisse en juger ...

On ne sauve pas le monde, mais on peut parfois sauver quelques personnes de leur destin quand on sent qu'il est mal engagé.

Agnès Lédig

Humeur Déco #153
Humeur Déco #153Humeur Déco #153
Humeur Déco #153Humeur Déco #153
Humeur Déco #153

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christelle 14/03/2018 11:50

Je rejoins Karine. Tes billets "humeur" sont souvent d'une poésie et d'une sagesse qui me réjouissent.
Et les réseaux sociaux sont parfois l'occasion de partages très forts.
La preuve, ton blog et toi dorment depuis un an auprès de moi ! Le petit marque page ne me quitte JAMAIS !
Merci

Gaëlle 14/03/2018 22:51

Oulala, très touchée d'être un peu avec toi grâce au marque page. C'est un beau souvenir pour moi.
Un peu de poésie et un peu de sagesse, c'est ce que j'essaye de mettre dans mon quotidien et du coup aussi dans le blog. Et quand, je lis les commentaires, je suis très contente de sortir un peu la tête de la déco pour avoir ces échanges. C'est très enrichissant. Merci d'être aussi fidèle. C'est un grand plaisir pour moi.

marie agapanthe 12/03/2018 19:38

Bravo pour cette analyse des réseaux sociaux que je partage entièrement. Ils ne sont finalement que le reflet de la " vie en vrai". On y croise de très belles personnes mais aussi des personnes très superficielles voire hypocrites, parfois jalouses, souvent aigries. C'est à nous de faire le tri et de ne garder que le meilleur. Pour ma part , le blog que j'ai depuis 7 ans déjà a été générateur de belles rencontres et d'amitiés sincères et m'a ouvert de nouveaux horizons. Je ne suis pas naïve mais j'ai choisi de détourner les yeux et de laisser de côté les " personnes indélicates ". Continuons à tirer le meilleur de ces réseaux qui sont capables de tisser des liens forts et beaux entre les personnes. Bref, ton billet d'humeur m'a permis de te laisser pour la première fois un commentaire ( je reconnais que j'aurais pu le faire plus tôt ) et je te félicite pour ton blog et la qualité de tes billets que je suis avec un très grand plaisir. Bises de Marie *

Gaëlle 14/03/2018 22:48

Merci pour ton commentaire Marie. C'est très gentil et en prime ça m'a permis de découvrir ton blog et ton univers tout en douceur et plein de poésie. Je vais te suivre maintenant. Moi aussi, j'ai fait de très belles rencontres sur le blog et par ricochet sur les réseaux. Bien sûr, il n'y a pas que de beaux échanges. Mais c'est comme dans la vraie vie. Il faut savoir faire le tri et tenir à l'écart les personnes malsaines. Bises et à bientôt ;-)

pascale 12/03/2018 12:52

Le Petit Prince a bercé mon enfance, j'entends encore le grésillement du disque vinyl usé de trop l'écouter. "On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"...
Apprivoiser les bonnes personnes dis-tu, j'écoute ce que me dit mon instinct et je lui dis souvent merci. Il faut apprendre à ne retenir que le meilleur et ne pas perdre de temps avec les discours démagos si nombreux dans le milieu pro et cultiver sa différence même si cela déplait. Sans doute une philosophie possible à partir d'un âge "mûr". Il me revient également une phrase de Flavie Flamant "parfois il faut juste tourner le regard"..., les personnes qui nous correspondent ne sont pas forcément celles que l'on croit. Bonne journée et continue ces billets d'humeur, j'adore :)

Gaëlle 14/03/2018 22:35

C'est vrai faire le tri, ne retenir que le meilleur, cultiver sa différence ...une philosophie possible à l'âge mur. Je crois effectivement qu'il faut une certaine maturité pour pouvoir vivre les choses de cette façon.
Et ça me fait penser à cette phrase de Meryl Streep : "Je n'ai plus de patience pour certaines choses, non pas parce que je suis devenue arrogante, mais tout simplement parce que je suis arrivée à un point dans ma vie où je ne veux pas perdre plus de temps avec ce qui me blesse ou avec ce qui me déplait."
Merci à toi d'être là Pascale et merci pour tes commentaires. c'est toujours un grand plaisir de te lire. Bonne fin de semaine :-)

karine 12/03/2018 08:18

Je lis chacun de vos billets d'humeur avec bonheur mais celui-ci me parle encore plus ;)

Gaëlle 14/03/2018 22:28

Merci Karine. Ça me touche beaucoup et ça me motive pour continuer. :-)