A part ça ...

Fantaisie ordinaire en appartement

Fantaisie ordinaire en appartement

Des couleurs fortes, une collection de cadres et photos vintage, un bric-à-brac de récup, une baignoire dans le salon... cet appartement, que j'avais découvert il y a quelques semaines sur l'impertinent et savoureux blog Berenice Big, avait retenu toute mon attention, surprise et séduite par cette fantaisie douce.

Les hasards de mes vagabondages sur le web m'ont amenés le retrouver sur le site de Hans Mossel, le photographe qui a réalisé le reportage. Je reprends donc cette visite aujourd'hui en la complétant avec d'autres photos.

Fantaisie ordinaire en appartement
Fantaisie ordinaire en appartement

Le propriétaire des lieux, Menne Bartelsman, est un jeune homme fantasque qui, à en croire son compte instagram, aime les voyages exotiques, le sport, l'art et les soirées festives. Son intérieur est à l'image de sa personnalité joyeuse, décomplexée et passionnée. 

Fantaisie ordinaire en appartement
Fantaisie ordinaire en appartement
Fantaisie ordinaire en appartement
Fantaisie ordinaire en appartement

Un vieux vaisselier, imposant, et même un peu lourdaud, a été repeint en gris souris, lui donnant ainsi une allure plus légère et plus actuelle. Des petits objets colorés viennent l'égayer. Dans cette pièce, je retiens aussi le choix d'une plinthe en vert tilleul, couleur du carrelage de la crédence, créant, d'un côté, un contraste avec le gris anthracite du mur, et de l'autre une combinaison de teintes douces et lumineuses.

Pièce maîtresse de la cuisine, un ancien établi a été reconverti en évier que viennent compléter deux placards cubes suspendus peints dans le même vert tilleul.

Fantaisie ordinaire en appartement
Fantaisie ordinaire en appartement
Fantaisie ordinaire en appartement
Fantaisie ordinaire en appartement

Dans cet intérieur, une sensation de grand bazar se dégage de cette accumulation d'objets hétéroclites ... et ce n'est peut-être pas qu'une sensation. Ça ne correspond absolument pas à ce que j'aime en déco, pourtant, j'y trouve une certaine harmonie et, finalement, la poésie d'un inventaire à la Prévert.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article