A part ça ...

Humeur Déco #195

Humeur Déco #195

"Soyez amoureux. Crevez-vous à écrire. Contemplez le monde. Ecoutez de la musique et regardez la peinture. Ne perdez pas votre temps. Lisez sans cesse. Ne cherchez pas à vous expliquer. Ecoutez votre bon plaisir. Taisez-vous."

Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, on n´vit pas, Monsieur... Ouups, n'importe quoi !!! Je recommence. Il faut vous dire que ce billet d'humeur du lundi matin, j'y réfléchis plusieurs jours à l'avance, presque une semaine avant. Et pour aujourd'hui, je suis passée par bien des couleurs, et pas les plus claires.

J'ai été contrariée et en colère. Contre moi-même, comme souvent. En vacances, j'avais prévu rangement, petits bricolages et nettoyage de printemps. Sauf que, en repos forcé pour cause de déchirure musculaire, j'ai vu arriver les vacances en étant incapable de faire quoique ce soit. Un truc à se gâcher les vacances en ruminant toute la semaine. J'ai mis deux jours avant de réussir à me sortir de ce traquenard dans lequel je m'étais embourbé. Evidemment, j'ai brassé le truc dans tous les sens pour en sortir, à tel point que dans ma tête j'avais commencé à rédigé le billet d'aujourd'hui. Et puis, heureusement, il y avait du soleil. J'avais besoin de repos et de vitamine D, tout autant que de mettre de l'ordre chez moi. Cette blessure n'était là que pour m'obliger à faire un vrai break. J'ai accepté la situation, renoncé à mes projets et profité des vacances. Il n'y avait pas de quoi en faire tout un roman ici.

Humeur Déco #195
Humeur Déco #195

J'ai aussi été une vieille grognon (si, si, c'est possible dans mes mauvais jours !!!) à ronchonner après le manque de savoir-vivre de certaines personnes que j'ai à côtoyer. J'ai tourné les situations plusieurs fois dans ma tête en me demandant si je mettais le curseur de la politesse au mauvais endroit. J'ai pensé vous exposer les faits et vous demander votre avis... mais, finalement,  je me suis dit que ce n'était pas très important. J'établis mon barème de la politesse comme bon me semble. Et je mets au placard ce que je ressens comme des impolitesses. Elles ne révèlent rien d'autre que l'état d'esprit des personnes qui les distribuent. Peut-être impoli, peut-être débordé, préoccupé, embarrassé ou encore incertain.

Et après, j'ai été dépitée et découragée quand j'ai lu mon horoscope pour la semaine : " Il semble que, dans les prochaines semaines, l’un de tes grands accomplissements passera inaperçu. Ne t’en offusque pas : congratule-toi de ta réussite et les lauriers viendront en leur temps." Tout d'abord, je me suis dit "Bon ok, je prends l'information et le conseil. Mais, je ne vais pas laisser un horoscope me dicter mon humeur du moment". J'ai envisagé de vous en parler. Pour ça, je suis revenu sur un sujet que j'avais effleuré à l'automne dernier : la dictature de l'égo. Et je me suis souvenu de deux articles que j'avais lu sur le sujet : L'illusion de l'égo par Matthieu Ricard et surtout, un formidable témoignage de Jim Carrey sur l'égo et ses liens avec la dépression. Conclusion, pas vraiment grave, mes grands accomplissements qui passent sous silence. Bref, on oublie.

Humeur Déco #195
Humeur Déco #195Humeur Déco #195
Humeur Déco #195Humeur Déco #195

Vu comme ça, avec tous ces trucs qui sont brassés dans ma tête, je dois avoir l'air un peu tordue et compliquée ... peut-être que je le suis en fait. Ou alors,juste hypersensible. Mais ça se voit pas trop, donc c'est pas grave. Et pour tout dire, j'ai passé de très bonnes vacances. Parce que je coche presque toutes les cases dans les recommandations d'Ernest Hemingway. Et du coup, je me tais.

Humeur Déco #195

Les bonus de mon humeur

Résidence d'artistes : vol direct Brest-Beyrouth - Parce que nous avons besoin d'artistes qui traversent les frontières pour créer du lien et changer le monde.

Quitter la fonction publique, devenir ébéniste : itinéraire d’un trentenaire - Parce que notre chemin, professionnel ou personnel, n'est pas toujours compris,  ni accepté par la société et que, malgré cela, il faut avoir l'audace et le courage de le suivre.

Edgar Morin, paraphilosophe - Parce que "dépasser la pensée unilatérale, cloisonnée, disciplinaire" nous permet d'avancer mieux et plus loin.

Humeur Déco #195

La bande son de mon humeur

Le charme chaud et décontracté d'un crooner moderne pour démarrer la semaine...

Toutes les photos sont à retrouver sur mon compte Pinterest.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A tous les étages 11/03/2019 10:53

Une humeur qui fait du bien autour de toi... On se réjouirait presque de ton repos forcé si on ne compatissait pas : il fait sourdre de si belles réflexions, brillantes et sincères. Merci de nous ouvrir ton coeur et de nous dévoiler cet intérieur paisible. Bonne semaine Gaëlle !

Gaëlle 11/03/2019 21:34

Merci Laure... pas toujours si paisible que ça mais j'y travaille ;-) Bonne semaine.

christelle 06/03/2019 11:47

Merci encore Gaëlle pour ce pur moment jouissif qu'est devenu ton billet d'humeur ! Il s'y dégage une telle vitalité (même dans tes moments sombres), une distanciation si réelle, et un humour toujours affleurant que j'en suis devenue accro !
Tu as le droit d'être fâchée : de toi d'abord, des autres ensuite.. ou l'inverse .. Qu'à cela ne tienne ! Tu resteras toujours, semble-t-il, une fille (pardon une femme) bourrée de sensibilité, de valeurs, sûrement un poil trop exigeante avec toi même et parfaitement lucide ! Surtout ne change rien !
Tu ne t'en souviens probablement pas mais ton petit présent (un marque page hibou) ne me quitte pas depuis 2 ans. Il a une grande valeur pour moi...une sorte de petit talisman !
J'espère que cette petite semaine a bien démarré pour toi ! affections christelle

Gaëlle 06/03/2019 22:25

Merci Christelle. Ça me touche beaucoup. Certainement, parce que j'aime beaucoup ce portrait que tu dessines. Je pense qu'il est assez fidèle au modèle ... en tout cas le modèle essaie d'y être fidèle ;-)
Je me souviens très bien du marque page hibou. Pour tout te dire, mon fils a le même avec un chien et il y est aussi très attaché. Ça me donne envie d'organiser un nouveau concours ;-)
Très belle fin de semaine Christelle. Je t'embrasse.