A part ça ...

L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse

L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse

Restaurer et transformer une austère bâtisse de village suisse pour en faire une maison de vacances et de week-end accueillante... le défi était de taille pour Martin Hauser, collectionneur et professionnel zurichois du mobilier design. Et pourtant le coup de coeur était tel qu'il n'a pas hésité et avec un idée assez précise de ce qu'il souhaitait faire.

Situé dans une petite vallée isolée des Grisons, le bâtiment date de 1750 et fut, dans un passé récent, le site d'une colonie de vacances qui abritait 40 lits. Le lieu avait été transformé année après année avec le seul objectif de s'adapter à sa mission du moment.

La maison est assez austère, j’aime sa simplicité, ces lieux respirent la paix, une force tranquille. Le but était surtout de ne pas trop restaurer, de la laisser dans son jus. J’ai appris à apprécier la beauté de l’imparfait, Wabi-sabi pour les Japonais. Le dépouillement et l’authenticité associés à l’imperfection découlent du concept. Sur les murs, j’ai utilisé de la chaux, les surfaces sont inégales, les bordures ont des défauts. J’aime les petites fenêtres du bâtiment, elles créent des histoires, nous laissant entrevoir la chapelle, un vieil arbre, la montagne au loin…

Martin Hauser

Le projet de rénovation a commencé, très logiquement, par une phase de deshabillage-déconstruction. Il a d'abord fallu retiré couches après couches, les différents matériaux qui avaient été superposés sur les murs et les sols. Un diagnostic a également été mené pour savoir ce qui pouvait être conservé, notamment au niveau des parquets, et ce qui devait être détruit et refait. Cette transformation en profondeur a permis de créer un espace singulier qui mêle architecture traditionnelle de maisons de montagne helvètes et parti-pris déco contemporain.

Evoqué par Martin Hauser pour décrire l'intérieur de la maison, le style wabi-sabi se retrouve dans

  • l'esprit d'authenticité et d'imperfection assumé du lieu,
  • les matières brutes qui sont utilisées (bois, lin et toile brute pour les textiles...)
  • le jeu des clairs-obscurs créée par les petites fenêtres et des choix d'éclairage judicieux.
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisseL'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisseL'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisseL'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse

Pour compenser cette faible luminosité provoqué par la petite taille des ouvertures, les murs, les sols et les plafonds sont soit blancs soit en bois clair. Ainsi, les parquets en mauvais état ont été supprimés et remplacés par une dalle en béton qui a ensuite été peinte en blanc. Les autres parquets ont été poncés, lavés, brossés et conservés bruts, tout comme les portes et autres boiseries d'origine de la maison.

Côté mobilier, des chaises de designers, la Pantone ou encore la Wishbone d'Hans Wegner, sont associées à du mobilier en bois traditionnel et régional et des meubles à la ligne contemporaine, sobres et passe-partout.

L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisseL'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisseL'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse

Dans les chambres, comme dans d'autres pièces de la maison, les anciens poêles à bois ont été presque tous conservés et remis en état. Gros blocs noirs, ils détonent dans un espace au style minimaliste. Pour autant, leur authenticité en font des pièces de collection. Ils sont, pour ainsi dire, présenté comme tel.

A l'instar de toute la maison, meubles traditionnels et design contemporain sont associés. Nécessaires pour apporter du confort et de la chaleur, les tapis kilims sont très présent dans les chambres, y compris en tête de lit.

L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisseL'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisseL'esprit wabi-sabi d'un chalet suisseL'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisseL'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse
L'esprit wabi-sabi d'un chalet suisse

Le reportage a été réalisé par la photographe Catherine Gailloud et publié sur son site mydaywith.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

HELLIO 13/03/2019 13:27

J aime cette maison, la poésie qui s'en dégage est résumée dans l'alignement des coquilles d'escargot sur la cheminée

Gaëlle 17/03/2019 21:14

C'est vrai que ce petit détail révèle tout le charme de la maison...