A part ça ...

Humeur déco #200

Humeur déco #200

"Bonheur : faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait." 

... et happy birthday mon blog !!!

En réalité, ce n'est pas vraiment l'anniversaire, juste la 200ème édition de cette humeur du lundi qui a bien changé d'allure depuis que je l'ai commencée. Pour être honnête, je ne saurais pas réellement dire quand à commencer A part ça... Il y a bien la date du premier post. Mais, ça n'a pas beaucoup de sens pour moi. Du coup, j'ai décidé de ne pas fixer de date anniversaire pour mon blog. Et, de temps en temps, quand j'en ai envie, je le fête.

Humeur déco #200
Humeur déco #200
Humeur déco #200Humeur déco #200

La deuxième édition de cette humeur déco était une belle occasion de marquer le coup et, pour ça, je vous ai proposé un concours en partenariat avec My Juju Hat pour gagner... un juju hat. J'ai pris beaucoup de plaisir à l'organiser et je tiens à dire un grand merci à Solène la créatrice de My Juju Hat d'avoir accepté le projet.

Le concours a pris fin hier midi. Le tirage au sort a donc été effectué hier par la main innocente de Léonard, le petit bonhomme de 2 ans de Solène. La gagnante est ... tadam... Anastacia_mcz qui a participé sur instagram. Félicitations Anastacia, tu recevras ton juju hat préféré, le plumes sauvages Alezan très bientôt... on espère une petite photo !!

Humeur déco #200
Humeur déco #200Humeur déco #200
Humeur déco #200Humeur déco #200
Humeur déco #200Humeur déco #200

Et c'est pas fini...

Pour clôturer le concours, j'ai prévu une petite surprise aux trois premiers qui m'enverront leur adresse postale en message privé. Ce sont de jolies cartes "Plumes" réalisées par la graphiste-artiste Marie Gauthier en exclu pour A part ça...

Humeur déco #200
Humeur déco #200

Les bonus de mon humeur

Romain Bertrand : «La quête des mots justes pour décrire la nature implique de l’attention au monde» - Parce que toute est lié et que rien n'est ni tout blanc, ni tout noir.

Tianducheng, la ville chinoise qui copie Paris - Parce que, quand même, au-delà du sentiment de ridicule et d'absurdité qui vient en premier, ça questionne sur la marche du monde.

Joséphine Baker : qui était vraiment la première icône noire ? - Parce que les apparences sont parfois trompeuses.

La bande son de mon humeur

J'aurais pu tenter le classique happy birthday mais ça aurait été un peu trop facile et pas vraiment juste au final. Du coup, j'ai préféré le son vivifiant et dépaysant de Balthazar.

Toutes les photos sont à retrouver sur mon compte Pinterest.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article