A part ça ...

Humeur Déco #201

Humeur Déco #201

"N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Parfois, quand je m'arrête 5 minutes, je me demande après quoi je cours. Je n'ai jamais trop de projets, ni de collaborations. J'en accepte toujours plus, j'en prends encore même débordée et parfois c'est moi qui les monte et les propose. C'est comme si j'avais plusieurs vies à vivre en une seule.

Alors après quoi je cours ? L'argent, la notoriété, la reconnaissance ? Soyons lucide... oui, sans doute un peu. Incontestablement, c'est grisant de voir grimper le nombre de pages vues et le nombre de followers ici et là. Et je me laisse embarquer parfois dans ce jeu-là. Mais, je suis aussi vigilante à ne pas m'y laisser piéger. Et puis, il y a tout ce que je n'expose pas, tout ce pour quoi je ne gagne rien matériellement parlant...

Alors, après quoi je cours... ou devant quoi je fuis ? Evidemment, comme beaucoup de monde : le vide. J'essaye de combler un vide de peur qu'il ne m'engloutisse. Mais ce vide-là, je sais aujourd'hui qu'il ne se comble pas. J'ai fini par l'accepter. J'apprends à le reconnaître partout où il se glisse et j'apprends à vivre avec. Tous les autres vides de ma vie sont choisis en conscience et vécus pleinement !!! Donc, oui, par certains côtés, je comble le vide avec toutes ces activités... mais, non, ce n'est pas ça qui me fait avancer toujours plus loin.

Humeur Déco #201
Humeur Déco #201
Humeur Déco #201

Et puis, la semaine dernière, il y a eu cette phrase que j'ai vu passer sur la page facebook Les Déroutantes. Je l'ai lue et je l'ai mise de côté. Je l'ai relu deux fois, trois fois, dix fois. Cette phrase a allumé une lumière quelque part dans un coin de ma tête.

Quelle trace je veux laisser, quelle chemin je veux ouvrir ? Peut-être que c'est comme ça que je dois poser la question. Parce qu'en la posant comme ça, tout d'un coup, le point de vue n'est plus le même. L'éclairage change. Le paysage aussi...

Humeur Déco #201
Humeur Déco #201Humeur Déco #201
Humeur Déco #201Humeur Déco #201
Humeur Déco #201Humeur Déco #201

Les bonus de mon humeur

Sous les jupes des hommes : quand la masculinité se réécrit par le style - Parce qu'il y a une centaine d'années le port du pantalon par les femmes amorçait une très lente démocratisation, parce qu'à l'heure où on parle d'égalité hommes-femmes, cette démarche mérite d'être soulignée.

Vrac, gourde, tote bag... Six étapes pour se passer du plastique - Parce qu'on a tous notre part à faire. Parce que quand l'envie est là, il faut aussi la méthode.

Théodore Monod : la dernière méharée - Parce qu'il y a l'envie de voyager avec la curiosité en bandoulière. Parce que "le désir d'ajouter quelque chose aux connaissances que nous avons déjà", ce n'est pas très loin de mon humeur du jour.

Humeur Déco #201
Humeur Déco #201
Humeur Déco #201

La bande son de mon humeur

Les vacances approchent et l'air marin aussi ...

PS : à chanter à tue-tête avec la même gestuelle qu'Aznavour !!!

Toutes les photos sont à retrouver sur mon compte Pinterest.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article