A part ça ...

Humeur déco #212

Humeur déco #212

"L'autre nous libère de notre pauvreté en nous montrant de nouveaux possibles. Il élargit notre champ de vision. Même ses faiblesses nous font grandir car elles interrogent les nôtres. Tout ce qui nous ouvre au monde nous sauve."

Avez-vous remarqué comme il peut être difficile d'amener une personne à penser hors de son cadre ? Et même qu'elle puisse entendre et recevoir un autre mode de pensée, une autre rythmique des idées que celle dans laquelle elle est installée. J'ai revécu l'expérience récemment... et je me suis pris un mur !!!

Le sujet de notre discussion n'a pas d'importance mais je précise qu'il est plutôt consensuel, sensible, peu évoqué dans les échanges mondains. Trop dérangeant. Mon approche est borderline, un peu perchée, totalement incertaine mais pétrie de bonnes intentions. J'ai en face de moi une personne en capacité d'aborder le sujet autrement, à la fois par son parcours personnel et son expertise professionnelle. Je saute sur l'occasion et pose le sujet sur la table, convaincue qu'elle va décortiquer le raisonnement, l'éprouver, le confronter à son approche personnelle. Et que d'une façon ou d'une autre, elle va alimenter ma réflexion.

C'est ce qu'elle a fait... mais en partie seulement.

Humeur déco #212
Humeur déco #212

C'est ce qu'elle a fait... mais en partie seulement. Elle a pris le temps de m'écouter et elle m'a répondu. Elle m'a expliqué son positionnement en s'appuyant sur ses certitudes et son vécu personnel. Elle a précisé, argumenté, développé. Tout ça est venu se heurter à mon approche. J'ai été KO, sans voix, pétrifiée par ses convictions sans faille. Dépitée aussi parce que je ne m'attendais pas à ça, parce que ça démontait tout ce que j'avais dans la tête. J'ai rangé mon truc dans mon sac et on est passé à autre chose.

En y repensant après coup, j'ai réalisé qu'en fait elle n'a pris qu'un seul des deux versants de l'histoire. Avec beaucoup de gentillesse et de générosité, elle m'a amené ce qui lui appartenait et elle l'a partagé avec moi. Et je lui en suis sincèrement reconnaissante même si ce n'est pas ce que j'attendais et même si ça me perturbe dans ce que je pense. Mais elle n'a rien pris de ce qui m'appartient. Elle a regardé de loin mais elle n'a pas approché. Elle n'a pas cherché à comprendre, ni à voir si elle pouvait en tirer quelque chose et se l'approprier. 

Humeur déco #212
Humeur déco #212Humeur déco #212
Humeur déco #212Humeur déco #212
Humeur déco #212Humeur déco #212

Mon bilan de cette histoire est triple :

  1. Ne pas aborder un sujet avec une personne en ayant une idée préconçue de ce qu'elle va penser et énoncer. Si je n'avais pas été aussi sonnée par sa réponse, je l'aurais certainement questionnée plus et j'en aurais appris plus. 
  2. Garder l'esprit ouvert sur le mode de pensée et les approches de mes interlocuteurs. J'ai certainement déjà joué son rôle dans un échange avec une autre personne et je suis peut-être passée à côté de quelque chose d'important pour moi, simplement parce que j'avais une idée très arrêtée sur le sujet, des certitudes que je ne souhaitais pas questionner.
  3. Ne pas renoncer à ses idées sous prétexte qu'elles ne sont pas validées par les autres. Et en disant cela, je n'ai pas plus de conviction qu'avant de la justesse de mon raisonnement mais elle ne m'a pas convaincu du contraire. Mon chemin vers ce que je pense être juste reste ouvert avec juste quelques cailloux en plus dans le sac à dos. Mais peut-être qu'un jour, ces cailloux me serviront à construire un pont, un escalier ou une maison !!!
Humeur déco #212
Humeur déco #212Humeur déco #212

Les bonus de mon humeur

Le phénomène ThinkerView ou le triomphe de l'info non-formatée - Parce que se faire sa propre opinion en multipliant les sources d'information me semble être la démarche la plus saine.

Spinoza : “La haine doit être vaincue par l'amour et la générosité” - parce que je suis en train de constituer la liste de mes lectures de l'été et que le Spinoza de Frédéric Lenoir, que je n'ai toujours pas fini, remonte dans la liste.

Instragram : 4 Raisons Pour Lesquelles Vous Devriez Faire Une Pause - Parce que c'est toujours bon de le rappeler... l'été est là, c'est le bon moment pour engager la cure de désintox !!

Humeur déco #212

La bande son de mon humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mobamik 15/08/2019 19:24

Elle est bien agréable cette déco de maison. en plus le jardin à l'air hyper confortable avec toute cette verdure et ces éléments décoratifs.
L'idéal pour laisser vagabonder les questionnements sur les relations et les échanges avec les autres dès lors qu'ils bousculent et transforment nos schémas de pensée...

Gaëlle 17/08/2019 08:35

C'est vrai, un jardin, un coin de verdure sont des endroits parfaits pour permettre des discussions apaisées même si contradictoires.

christelle 03/07/2019 08:50

Encore cette fois, je lis ce billet...Puis, je le relis...
Puis je réfléchis : je me mets à ta place.. Enfin, je me mets à la place de ton interlocuteur. Je réfléchis encore et joue au jeu du miroir...Le constat me ferait presque peur.
Quand aurait-il été si j'avais été dans ce cas ? Je connais bien des sujets sur lesquels mes convictions encrées si profondément ne supportent aucune alternative, remettre en cause ses convictions peut me paraitre agressif, injuste et me pousse irrémédiablement dans mes plus profonds retranchements.
Et pourtant, ton billet me rappelle que chaque point de vue doit être entendable, que la conviction est un étendard qui ne doit pas enfermer pour autant...
Merci Gaëlle de nous (ME) ramener à l'essentiel !

Gaëlle 07/07/2019 21:49

Merci Christelle de partager la façon dont tu as reçu ce billet d'humeur. C'est une belle analyse et un beau regard sur toi-même. Se poser la question de savoir si on le fait ou pas, c'est déjà ouvrir la porte à l'acceptation d'un autre point de vue. Mon billet n'était qu'un petit post-it, tu as toutes les cartes en main. Très belle semaine.

Marine 01/07/2019 22:55

Ta présentation d'un échange incomplet, - comme ils le sont très souvent, reconnaissons-le - est vraiment très subtile. Et que dire de ton triple bilan ? Que cette discussion, en dessous de tes attentes, aura été très fertile pour toi, et pour nous avec qui tu le partages. Je suis toujours ton blog avec le même intérêt, bien que, occupée ailleurs, je ne commente plus; ça reviendra sûrement. En attendant, tes billets d'humeur sont tout simplement remarquables.

Gaëlle 02/07/2019 18:28

Quel plaisir de te retrouver par ici :-)
Merci pour ton commentaire. Pas toujours facile d'y voir clair dans ce que nous essayons de vivre en conscience... et finalement je me rends compte qu'écrire tous ces questionnements et cheminements m'oblige à faire le tri et à en sortir quelque chose qui a du sens. Le partager est un bonus que je fais avec grand plaisir.
Je te souhaite beaucoup de réussite dans les projets qui t'occupent et un très bel été.