A part ça ...

Humeur déco #247

Humeur déco #247

"Crois en toi. Sois le genre de personne avec laquelle tu seras heureux de vivre toute ta vie." J'ai beaucoup douté de moi ces derniers jours. Douté de ma capacité à bien mener des projets et à les mener à bien. Douté de ma capacité à faire les bonnes analyses et prendre les bonnes décisions. Douté de ma capacité à travailler avec d'autres personnes, à trouver ma place dans le groupe. Douté de ma capacité à connaître mes attentes et mes impératifs et les communiquer précisément et efficacement.

Et puis, hier matin, en faisant ma revue de presse du week-end pour préparer ce billet d'humeur du lundi, j'ai lu un article qui a fait écho à ce sentiment de flou, de doute et d'insatisfaction : Tout le monde souffre du syndrome de l’imposteur : voici comment s’en débarrasser. Y sont cité Natalie Portman et quelques chefs d'entreprise importants qui avouent être régulièrement sujets à cette sensation de ne pas être la hauteur de la situation, des scientifiques confirmant que c'est un mal qui touchent de nombreuses personnes et y compris à des postes importants.

Humeur déco #247
Humeur déco #247Humeur déco #247
Humeur déco #247

Bon nouvelle, je ne suis pas la seule à ne pas toujours me sentir à ma place et j'ai Natalie Portman comme consoeur dans ce rôle-là. Super, ça me rassure... oui mais en fait, non. C'est pas parce que je ne suis pas la seule que ça m'aide à surmonter le truc. En revanche, la suite de l'article m'a bien intéressée et je la triture dans tous les sens depuis hier pour en préparer une potion magique qui me fera sortir de cet état d'esprit inconfortable.

La première piste proposée avance qu'en portant un regard neuf sur les choses on ouvre de nouvelles perspectives. Seulement voilà, le syndrome de l'imposteur se manifeste aussi et surtout sur des aspects pour lesquels on n'est pas novice. L'effet est d'autant plus foudroyant quand justement on sait ne pas être un petit nouveau sur le sujet. Donc le point 1, en général, il est inexploitable pour sortir de ce sentiment d'incompétence.

La deuxième piste me semble plus pertinente. Elle suggère de chercher du côté de l'apprentissage en se concentrant davantage sur ce que l’on apprend que sur l’exécution en tant que tel. Ainsi, "les erreurs commises sont vues comme faisant inévitablement partie d’un processus didactique plutôt que comme la preuve de défauts rédhibitoires." Je vous deux intérêts à adopter ce point de vue. D'une part, il permet effectivement de se dégager de l'emprise du syndrome de l'imposteur et, d'autre part, il positionne dans une posture d'apprentissage qui permet de progresser et de s'améliorer en permanence.

Humeur déco #247
Humeur déco #247Humeur déco #247
Humeur déco #247Humeur déco #247

Et puis, il y a une troisième voie qui n'est pas évoquée dans l'article mais qui me semble pertinente. Il s'agit de se repositionner dans une globalité plutôt que comme un élément isolé. Il faut rendre en compte les autres acteurs directs ou indirects, le contexte global et individuel. Réaliser qu'il existe d'autres critères impactant le déroulement d'un projet et éventuellement les identifier permet de relativiser sa propre implication dans la façon dont se déroule les choses ou dans les résultats obtenus.

Dans ses aspects inédits et un peu radical, a période que nous traversons nous montre à quel point le contexte peut impacter le déroulement d'un projet. Vous pouvez mettre toute votre compétence et tout votre talent. Il y a certaines choses contre lesquelles vous ne pouvez rien. Et c'est très bien comme ça !!!

Humeur déco #247
Humeur déco #247

Les bonus de mon humeur

La semaine de 4 jours, solution contre le dérèglement climatique ? - Parce que société en transformation, société de dé-consommation, je suis convaincue que les solutions sont de ce côté-là.

Et maintenant ? Ce qui va irrémédiablement changer dans nos modes d’habitation - Parce que c'est une belle réflexion de Laure ma co-blogueuse du DECOllectif sur ce que cette période troublée va apporter dans le petit monde de l'architecture intérieure et de la décoration.

Patrick Bouchain : "L'harmonie, c'est ce qui fait la beauté de l'architecture" - Parce que l'idée de la réversibilité de l'architecture me plait bien.

Le président portugais en short au supermarché : la photo fait le tour du monde - Parce que j'avais envie de terminer sur une note légère, et parce que, démarche calculée ou pas, ça donne une autre image de nos dirigeants et rien que ça c'est diminuer la distance qui nous sépare de ces sommets qui nous semblent si éloignés de nos préoccupations quotidiennes.

ET AUSSI

Chroniques végétales - Les secrets des fleurs sauvages

Orties, thym commun, millepertuis, mauve sylvestre...

de courtes vidéos imaginées par Arte pour nous parler de certaines plantes sauvages et notamment de leurs vertus.

Humeur déco #247

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

À tous les étages 25/05/2020 10:06

Merci Gaëlle pour le partage ! Je te suis complètement dans tes doutes et dans tes réflexions. La confiance en soi (en ses compétences, en sa personnalité) est terriblement difficile à acquérir. Ma fille aïnée parle du "syndrôme du magasin de tissus" : tu entres, tu cherches ce que tu veux, tu attends qu'une vendeuse (pas plus qualifiée que toi mias en position de supériorité) veuille bien te servir, tu hésites une minute sur le métrage (pas trop longtemps car il y a du monde et la vendeuse te fait bien sentir qu'elle n'a pas que ça à faire), tu te décides mais tu est à la merci de l'appréciation de la vendeuse (10cm de plus ou d emoins... c'est elle qui a les ciseaux en mains), tu es à nouveau déstabilisée par un évènement indépendant de ta volonté ("Il ne rest que 147cm sur le rouleau, vous les prenez ?"), etc., etc. Bref, je m'en vais de ce pas lire l'article sur le syndrôme de l'imposteur, et aussi ceux sur l'harmonie architecturale (un de mes dadas) et les chroniques végétales (hier, j'ai tenté un cake aux fanes d eradis, excellent !). Bonne semaine Gaëlle et à bientôt pour le DECOllectif !

Gaëlle 01/06/2020 21:42

Merci Laure pour ton commentaire et pour cette belle image du magasin de tissu. C'est tout à fait ça... heureusement, la plupart du temps, je m'en sors plutôt bien et je sors assez satisfaite de ma visite dans le magasin ;-). Très belle semaine à venir. Bises