A part ça ...

Humeur déco #256

Humeur déco #256

“C’est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante.” 

Depuis quelques années, je fais partie d’un petit groupe de femmes… amies, amies d’amies, relations pro devenues amies... Nous avons des âges différents, des horizons variés, des parcours de vie tous singuliers mais nous avons en commun des valeurs de tolérance et d’entraide et l’envie de partager de bons moments au cours de pique-niques, d’apéros, de tea time (oui, on est toutes très gourmandes !!!) ou alors pour des spectacles, des expos, des ateliers créatifs. On s’échange des bonnes adresses, des bouquins, des boutures de plantes, des contacts pro… et surtout on se raconte nos expériences, nos aventures, nos joies et nos peines aussi parfois.
L’autre jour, c’était déjeuner de rentrée. Encore toutes bronzées et gonflées à bloc par notre été, on s’est retrouvées dans un petit restau en bord de rivière… atmosphère détendue et vraie bulle d’oxygène au milieu de la journée de travail. Et cette fois, c’est Edith qui a été le centre de notre attention.

Humeur déco #256
Humeur déco #256

Depuis cette été, elle a basculé du côté de la retraite et elle nous a fait rêver avec son grand projet. Jeune grand-mère, elle a bien sûr profité de ses enfants et petits-enfants, fêté, re-fêté et re-re-fêté le départ à la retraite, entamé un grand rangement dans la maison… et surtout, Edith a décidé à partir en voyage en Turquie, mais pas n’importe comment. Elle aurait pu rentrer dans une agence de voyage et réserver un voyage organisé. Ou alors surfer sur internet pour trouver un vol pas cher et un appart à louer sur Airbnb...  et zou la voilà partie avec le guide du routard en poche. Mais non, son voyage, elle a décidé de le mitonner aux petits oignons parce qu’elle ne veut pas juste survoler le pays.
Elle y est déjà allé à Istanbul, il y a longtemps avec une bande d’amis en mode routard. C’était sympa. Ils avaient vu plein de choses, bien mangé et beaucoup rigolé entre eux. Mais en réalité, elle en était reparti un peu frustrée… surtout par la visite de la Basilique Sainte Sophie. Ils y avaient passé 1 heure, elle avait l’impression d’avoir touché du doigt une petite merveille pour en être privée tout de suite après. Elle s’était promis d’y retourner un jour, promesse qu’elle avait un peu perdue au fond d’une valise, emportée par le tourbillon de la vie familiale et professionnelle. A l’approche de la retraite, cette promesse lui est revenue à l’esprit et elle s’est dit qu’elle allait le faire et le faire bien.
Elle s’est donc inscrite à des cours de langue en ligne sur Babbel pour apprendre le turc parce qu’elle considère que connaître la langue permet de mieux comprendre la culture. Elle prend des cours d’histoire de l’art pour acquérir les connaissances de base de la discipline qu’elle complète en se documentant précisément sur la Basilique Sainte-Sophie et l’art byzantin. Elle a rejoint un groupe de randonnée pour des sorties 2 fois par semaine (“ben oui, faut être en forme pour faire du tourisme culturel, sinon t’es KO au bout d’une demi journée !!” qu’elle nous a expliqué). Et puis, elle s’est acheté deux livres de recettes de cuisine turques… ça c’est juste parce qu’elle est gourmande !!!
 

Humeur déco #256
Humeur déco #256Humeur déco #256
Humeur déco #256Humeur déco #256
Humeur déco #256

Avec le covid-19, elle ne sait pas trop quand elle va pouvoir partir, ni comment. Mais ça ne la dérange pas, elle n’est pas pressée. En fait, je crois qu’elle prend autant de plaisir à préparer ce voyage qu’elle en aura à le faire. Je peux vous assurer qu’elle avait des étoiles plein les yeux en nous parlant de son projet et elle nous a toutes fait rêver. On s’est demandé ce qu’on pourrait bien faire d’aussi chouette quand on serait à la retraite (si on y est un jour !!!)... un verre de vin en main, je peux vous dire qu’on a sorti quelques belles idées...

Humeur déco #256
Humeur déco #256

La revue de presse de mon humeur

"Vols vers nulle part" : métaphore de l’époque - Autant de stupidité me laisse sans voix...

Les quatre métacompétences du futur - Analyse du monde du travail d'aujourd'hui et de demain que je partage complètement...

Les oasis sahariennes, rempart menacé contre la désertification - Quand l'histoire de l'évolution des oasis nous renvoie à notre propre système agricole...

Ces perroquets malpolis ont dû être éloignés des visiteurs - Ça fait tellement de bien une petite note d'humour et d'impertinence...

 

Humeur déco #256

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lesaffre 05/10/2020 08:45

Bravooo...les billets d'humeur sont mon démarrage de la semaine...une petite pause délicieuse et visuelle, des idées des inspirations....avant de plonger dans la semaine....merci pour ce joli cadeau !!!

Gaëlle 12/10/2020 10:21

Merci pour ce gentil commentaire. Je suis ravie que mes billets d'humeur puissent vous accompagner pour bien commencer la semaine.