A part ça ...

Humeur Déco #262

Humeur Déco #262

"Il faut faire confiance à ceux qui vibrent en même temps que nous aux mêmes choses de la vie."  Quatre articles en 7 semaines... le bilan de ce début d'année sur le blog n'est pas brillant. J'avais décidé de reprendre en janvier et en même temps je n'étais pas vraiment libre dans ma tête et dans mon emploi du temps pour le faire correctement. Je n'avais pris aucun engagement, j'ai donc laissé se faire ce qui pouvait être fait sans plus culpabiliser de ce que je ne pouvais pas faire.

Malgré tout, ces rendez-vous réguliers avec vous m'ont manqué... nos petites discussions, nos réflexions existentielles, nos coups de coeur, nos interrogations... Je pensais à revenir, je cherchais du temps dans mon agenda pour le faire... et ça c'était sans doute le plus compliqué !! Je vous explique pourquoi...

Humeur Déco #262
Humeur Déco #262
Humeur Déco #262

Depuis le début de l'année, j'ai instauré un vrai changement dans l'organisation de mon temps de travail, basé sur une règle incontournable : plus d'ordinateur après le dîner. Je dîne plus tard qu'avant mais à partir de ce moment-là l'ordinateur est éteint et je n'y retourne plus. Cette nouvelle hygiène de vie était indispensable pour retrouver un sommeil réparateur et un équilibre de vie plus serein. Et finalement, je m'y suis adapté sans trop de difficulté, retrouvant un moment pour lire avant de dormir.

Seulement voilà, le plus souvent, ce temps était consacré au blog. Donc, depuis le mois de janvier, il me fallait trouver d'autres moments pour m'y consacrer sans empiéter sur le boulot principal. Le plus évident était donc le week-end... sauf que la charge de travail m'imposait de travailler aussi le week-end, plus cool, sur des points plus sympas à travailler mais quand même des temps de boulot plutôt que de me changer les idées, prendre l'air, voir des amis, m'occuper de la maison, prendre du temps pour moi...

Humeur Déco #262
Humeur Déco #262Humeur Déco #262
Humeur Déco #262Humeur Déco #262
Humeur Déco #262

Et puis, il y a eu ce petit coup de pouce début février : un message en privé de Brigitte, une fidèle du blog, une vraie pro de la déco, qui laisse des commentaires et analyses toujours pleins de justesse et de pertinence. Dans ce message, Brigitte me disait avec beaucoup de gentillesse et de bienveillance que le blog lui manquait... Petit aparté, merci infiniment Brigitte, ce petit message que vous m'avez envoyé, a été une bénédiction. Il n'en fallait pas plus pour me pousser à nouveau, pleine de bonnes résolutions, vers le blog.

Et donc, ça a fait tilt. Moi aussi, ça me manquait. Beaucoup. Alors que fin décembre, début janvier, je m'étais vu à 2 doigts d'arrêter, usée, épuisée, à court d'idées et de temps. Ou peut-être plutôt à court de temps et d'idées, insatisfaite de ce que je faisais dans l'urgence.

Je me suis donc remis en selle avec l'objectif d'un article par semaine. Ça me semble tout à fait réaliste compte tenu de la situation (un peu moins de boulot mais encore largement suffisamment pour bien remplir mes journées)... ni trop ambitieux, ni trop prudent. Et en bonus pour ceux qui suivent la page sur facebook, un post par jour... juste ce qu'il faut pour avoir sa petite dose hebdomadaire sans se mettre trop de pression. 

Et si vous êtes en manque, vous pouvez aussi me retrouver ailleurs : Carrelage et Bain, Robin des Bois et Quadro. Evidemment, ce n'est pas pareil. Je m'efface derrière une marque et des objectifs commerciaux. Je n'ai ni la main sur les sujets, ni la liberté de ton que je peux avoir sur le blog mais j'y parle déco... 

Humeur Déco #262
Humeur Déco #262Humeur Déco #262
Humeur Déco #262

LES BONUS DE MON HUMEUR

De l'usage des points de suspension - Je me dis parfois que j'en mets un peu trop... donc, je retiens les pistes d'amélioration proposées !!! (idem pour les points d'exclamation d'ailleurs)

Tendances 2021 : Luca Nichetto, l’anti-Pinterest - Où comment mettre un titre très accrocheur mais sans aucun intérêt.

Marie-Monique Robin : "Le meilleur antidote à la prochaine pandémie, c'est de préserver la biodiversité" - Si on a encore besoin de se convaincre qu'il y a des choses à changer.

Amoureux d’un Rembrandt, Patrick l’a volé - Une délicieuse histoire d'amour, et là, cette petite phrase d'enfant prend tout son sens : un peu, beaucoup, passionnément, à la folie.

Humeur Déco #262
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article