Butterfly Chair - la petite histoire

Publié le par Gaëlle

La Butterfly Chair est une icone du design, un incontournable au même titre que la Lounge Chair de Charles Eames ou la collection des Diamond de Bertoia. Le plus souvent en cuir ou en toile, on la voit dans beaucoup d'intérieurs, et d'extérieurs, très contemporains ou plus classiques, avec en général un esprit de voyage. Passe-partout, elle est parfois accompagnée d'un plaid ou noyée sous une montagne de coussins ...

Mais savez-vous que la Butterfly Chair a une histoire incroyable ? Et si elle n'est pas attribuée à un designer célèbre, c'est parce que la légende s'est écrite avec le temps. Petit à petit, la Butterfly Chair s'est construit une image ...

Son histoire commence en 1855. Elle est fabriquée d'après un dessin original d'un ingénieur anglais Joseph Beverly Fenby qui sera breveté en 1877. Editée à partir de 1895 aux Etats-Unis par la société The Gold Medal Inc, elle commence sa carrière de voyageuse aventurière avec des militaires américains qui l'adoptent pour son côté pratique et tout terrain. Appelée la Paragon Chair, elle est composée d'une structure en pièces de bois à assembler et d'une housse à empocher en cuir ou en canevas.

Présentée à l'Exposition Universelle de Saint-Louis en 1904, ses droits de fabrication sont vendus dans plusieurs pays européens. Elle rejoint alors les rangs des armées britannique et italienne. Les militaires italiens l'emmènent avec eux dans leurs manoeuvres en Lybie, ce qui lui vaudra le surnom de "Tripolina Chair".

C'est ensuite en 1938 que 3 architectes designers Jorge Ferrari-Hardoy, Juan Kurchan et Antonio Bonnet s'en inspirent pour dessiner un fauteuil qu'ils destinent aux bureaux de leur nouveau cabinet d'architecture. Ces anciens collaborateurs de Le Corbusier la renomment BKF et y apportent quelques modifications : la stucture est en acier d'une seul pièce et la housse composée de 4 morceaux de cuir. En 1940, obtenant deux prix du design au salon des Artistes Décorateurs de Buenos Aires, la BKF est découverte par le MoMA (Museum of Modern Art) de New-York et intégrée dans sa collection permanente.

Hans Knoll, avec son flair habituel, pressent le potentiel commercial de cette chaise et acquiert les droits. Il développe sa notoriété à l'international. Mais de contrefaçon en batailles juridiques, Knoll abandonne la fabrication très rapidement. La Butterfly Chair est passée dans le domaine public. Aujourd'hui, elle est fabriquée par de nombreuses sociétés qui revendiquent l'authenticité.

 

 A PART CA - Butterfly Chair 1

 

A PART CA - Butterfly Chair 2

 

A PART CA - Butterfly Chair 3

 

A PART CA - Butterfly Chair 4

 

A PART CA - Butterfly Chair 5

 

A PART CA - Butterfly Chair 6

 

A PART CA - Butterfly Chair 7

 

A PART CA - Butterfly Chair 8

 

Source : mon Pinterest


 


Publié dans Coup de coeur

Commenter cet article

Jamie Muller 26/05/2016 17:23

Très belle, la Butterfly, vraiment. Est-ce quelqu'un peut me dire si cette chaise Butterfly ci est un original (je veux dire les mésures originales de la Butterfly quant elle a
été produit pour la première fois en 1938... Merci a tous pour vos renseignements
Jamie

Gaelle 26/05/2016 21:30

Etant passée dans le domaine public, je crois qu'elles ont toutes à peu de choses près les dimensions de la version originale ...

Melodu37 06/11/2014 09:06

J'aime bien la Butterfly, elles sont simples mais confortables : )
Mélodie

Gaëlle 07/11/2014 08:18



Confortables oui mais avec un confort très spécial ... un peu de travers ;-)