A part ça ...

Ettore Sottsass, le "nomade culturel"

En vous présentant la collaboration entre Knoll International et Rem Koolhaas, j'ai mentionné le designer Ettore Sottsass comme l'une des personnes qui avaient motivé l'architecte à 'impliquer dans une démarche de designer. Cette référence m'a interpellé. Il m'a semblé qu'il me manquait une partie de l'histoire pour bien comprendre. Je connaissais Sottsass pour ses créations avec Alessi (bien sobres pour ce personnage haut en couleur) ou le luminaire Callimaco chez Artemide. J'en avais entendu parler plus d'une fois comme l'un des grands designer du 20 ème siècle. Pourtant, je n'en savais pas beaucoup plus et j'ai eu envie de creuser la question, de découvrir un peu plus l'homme.

 

A PART CA - SOTTSASS CALLIMACO ARTEMIDE

Lampe Callimaco, Artemide


Pour "planter le décor", commençons par une rapide biographie. Ettore Sottsass est né à Munich en 1917, d'une mère autrichienne et d'un père italien architecte. En 1929, il quitte l'Autriche pour s'installer en Italie, où il étudie l'architecture et débute dans le cabinet de son père. Mais Sottsass se sent à l'étroit dans l'architecture. Ce qu'il aime lui, c'est la peinture, la sculpture, là où l'on peut laisser s'exprimer les formes et les couleurs. Pendant la seconde guerre mondiale, il est soldat dans l'armée italienne et capturé, passe une grande partie de cette période, prisonnier dans le Montenegro.

Après la guerre, il débute réellement sa vie d'artiste et de designer : la céramique mais aussi la peinture, la sculpture et le graphisme. Passionné de photographie, il se promène en permanence avec son appareil et capture tout ce qui l'inspire. Certaines de ses photos seront exposées dans de grandes galeries ou à l'occasion d'expositions temporaires. Consultant designer pour la marque italienne Olivetti, il participe au design des premiers ordinateurs et révolutionne le monde des sténos-dactylos avec la machine à écrire Valentine, qui devient un objet esthétique et ludique tout autant qu'un outil de travail.

 

A PART CA - SOTTSASS VALENTINE

Machine à écrire Valentine, Olivetti


Dans les années 60, il effectue deux voyages qui vont marquer un tournant dans sa démarche créative. En Inde, il découvre une culture différente faite de vie et de couleur, alors même que la pauvreté, la mort et la souffrance sont omniprésentes. Gravement malade, il part ensuite en Californie pour se faire soigner. Ses proches craignent pour sa vie. Il se confronte à sa propre mort et en ressort avec un regard neuf sur le monde qui l'entoure et l'oeuvre de création, qu'il s'agisse d'art ou de design. Il dit ainsi :

"Faire du design, ce n'est pas donner forme à un produit plus ou moins stupide pour une industrie plus ou moins luxueuse. Pour moi, le design est une façon de débattre de la vie."

Et pour Ettore Sottsass, la vie est colorée et joyeuse. Elle doit appréhender avec légèreté et humour. C'est ainsi qu'au début des années 80, il lance avec un groupe de jeunes designers, dont Michele de Lucchi et Marco Zanini, le projet Memphis. Leur objectif clairement affiché est de s'engager dans une démarche de design alternatif, en réaction aux prétentions du "Bon Design". Caractéristique de la période post-modernist, cette démarche de design intellectuel s'intéresse tout autant aux aspects artistique et esthétique que culturel et social, remettant en cause la société de consommation et ses abus. Inspiré à la fois par le kitsch des années 50, le style Art Déco et les délires futuristes, le groupe Memphis connait un réel succès, porté par son humour et sa vitalité juvénile. Conçu dès l'origine, comme une mode éphémère, il est dissous en 1988 par Ettore Sottsass qui s'implique alors totalement dans la Sottsass Associati et travaille pour de grands noms de l'industrie : Apple, Phillips, Siemens, Fiat ou Alessi. Dans l'univers de la déco, il travaille pour Zanotta, Serralunga ou Emeco. Ettore Sotssas est décédé en 2007, unaniment salué par le monde des arts et du design.

 

 

A PART CA - SOTTSASS CARLTON

Bibliothèque Carlton, Memphis

 

A PART CA - SOTTSASS CASA CEI

Casa CEI, Sottsass Associati, 1991-1993

 

A PART CA - SOTTSASS CASA WOLF

Casa Wolf, Sottsass Associati, 1987-1989

 


Alors en quoi, Ettore Sottsass a pu tracer une voie à suivre pour Rem Kollhaas ? Je crois tout simplement que c'est dans la conception que Sottsass avait du design : un outil pour créer de la vie, un trait d'union pour connecter l'homme avec le monde qui l'entoure. 

 

 

 

Sources :

Wikipédia

Centre Pompidou

Sottsass Associati

 

Bibliographie

Design du XXème siècle, Charlotte et Peter Fiell, Collection Icons, Editions Taschen




Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isa 23/11/2013 14:58

J'aime bien la machine à écrire ! Le reste me plait un peu moins ...

Gaëlle 23/11/2013 17:54



Oui, Sottsass a un style très particulier dont je ne suis non plus très fan. Mais c'était un très grand artiste.