Mes mains dans la terre

Publié le par Gaëlle

Fin novembre, j'ai fait un atelier poterie. J'ai mis mes mains dans la terre et j'ai crée une petite coupe un peu de travers mais toute belle dans mon coeur. Ca m'a pris 3 heures !!!

Trois heures, c'est long. Oui, mais c'était la première fois alors j'ai pris le temps de faire connaissance avec la terre et avec mes mains un peu aussi. J'étais guidée par Dany qui animait l'atelier. Elle, ça fait 30 ans qu'elle met les mains dans la terre dans son atelier Empreintes d'Argile et elle est très très douée. On peut même dire qu'elle a de la terre dans le sang.

D'abord, elle m'a donné un morceau de terre. J'ai pas retenu le nom du type de terre. J'étais trop intimidée et un peu stressée. Elle m'a dit : "Vas-y, amuse-toi. Fais des formes avec la terre comme tu veux sans réfléchir. Malaxe-la, tord-la. Essaye et vois ce que ça donne." J'ai obéis, sans réfléchir. Et là, j'ai éprouvé un vrai lacher-prise. Je n'étais plus que l'instant présent, que mes mains dans la terre. Je ne me souciais pas de ce que serait le morceau de terre l'instant d'après. Je ne me souvenais pas ce qu'il était l'instant d'avant. Je regardais mes mains, la terre et les traces que mes mains laissaient dans la terre.

Ensuite, on a pris un autre morceau de terre. Le premier avait été trop trituré. Il avait besoin de repos. J'ai étalé la nouvelle terre comme une pâte à tarte. Dany m'a sorti sa boîte magique, pleine de trucs en plastique, de vieilles vis, de bout de bois, de coques de noix et autres végétaux, de morceaux de dentelles. Tout ça pour faire des motifs dans la terre. Là encore, elle m'a dit : "Fouille dans la boîte et essaye ce que tu veux pour voir les motifs que laissent les objets sur la terre." C'était amusant, moins lâcher-prise, moins en contact avec la terre, mais amusant.

Enfin, elle m'a donné un troisième morceau de terre et m'a demandé de faire une boule. Une belle boule, bien régulière en la modelant entre mes mains, en la tapant pour faire rentrer les bosses. Quand ma boule a été ronde, j'ai mis mon pouce au milieu et j'ai commencé à creuser un trou au milieu que j'ai agrandi doucement, régulièrement pour créer un contenant. Ce moment est assez magique : quand la boule se creuse; le contenu devient contenant. Et puis, petit à petit ma coupe a pris forme. Je l'ai travaillé pour que les côtés et le fond soient d'épaisseur à peu près identique. Je l'ai lissé pour éviter les petites bosses et les "craquelés". Pour finir, j'y ai appliqué mes motifs avec l'aide d'un morceau de coque d'anis étoilé. Dis comme ça, ça parait très court, mais ça m'a pris du temps.

Maintenant, il restera à la cuire cette petite coupe. C'est Dany qui s'en chargera lors d'une cuisson groupée et je l'a récupérerai lors de mon prochain atelier, probablement en janvier ... parce que y a pas à dire, ça m'a plu et je suis impatiente d'y retourner.

A la fin de la séance, j'étais un peu frustrée (un seul objet en une après-midi !!!), épuisée (je me suis couchée à 20h30 et j'ai dormi 12 heures !!!) et ravie (j'avais enfin mis mes mains dans la terre !!!)

 

A PART CA - POTERIE 2

 

A PART CA - POTERIE 1

 

A PART CA - POTERIE 3

 

A PART CA - POTERIE 4

 

Merci à Dany pour sa gentillesse et sa patience ;-)

Merci à Yuko pour m'avoir fait découvrir cet univers ;-)

 

Publié dans Un peu de moi

Commenter cet article

Yuko 11/12/2012 11:59

De rien, Miss Gaëlle, ce fut un grand plaisir pour moi également !! ^-^

Gaëlle 11/12/2012 12:00



;-)