Retaper une maison ... en Provence avec piscine

Publié le par Gaëlle

Je n’aime pas les maisons neuves. Je n’aime pas ces murs blancs immaculés, ces intérieurs nickel dans lesquels rien ne dépasse et rien ne fait tâche. Je n’aime pas ces grands espaces dans lesquels la vie semble absente ou figée. Je n’aime pas ces plans de maisons qui rentabilisent chaque m2 pour répondre parfaitement aux attentes des occupants, comme si la maison n’était qu’un bien de consommation comme un autre : efficacité, performances, design. Bien sûr, comme dans la villa Weinberg, je trouve ça très beau, sublime même et je m’extasie devant ces magnifiques photos … dans lesquels le temps et la vie semblent arrêtés.

Moi, je préfère les vieilles maisons à retaper, celles qui ont déjà vécues, qui portent les traces des enfants passés par là. Celles qui ont changé et se sont construites au gré des occupants successifs. J’aime les maisons un peu tordues qui ont d’énormes défauts. Je les aborde comme dans un jeu. Je les considère comme des défis à relever et dans ma tête j’imagine les transformations à opérer pour rapprocher la salle à manger de la cuisine, pour apporter plus de lumière dans la pièce à vivre, pour ajouter une salle de bains attenante à la chambre. Mais avec toutes mes idées et toutes mes envies, je suis confronté à un problème énorme : je suis nulle en bricolage, j’y connais rien et j’ai personne à mes côtés pour m’aider à concrétiser tout ça. Alors oui, j’ai essayé de m’appuyer sur un guide de la rénovation pour savoir comment faire, mais franchement il faut quand même avoir un peu de maîtrise du sujet pour mettre les mains dans le ciment. Rénover une maison, c’est pas juste faire un petit DIY dans son coin et tant pis, si c’est raté. J’ai contacté des artisans aussi pour leur faire faire des travaux mais 1- y a pas le plaisir de faire soi-même, 2- c’est pas le même budget et 3- ils comprennent pas toujours très bien ce que je veux. Il faut dire que je sors souvent des sentiers battus et je suis donc en décalage avec ce qu’ils ont l’habitude de faire.

Je vais prendre un exemple. Admettons que par un heureux hasard, j’hérite d’un oncle d’Amérique qui me laisse un vieux mas en Provence et une petite cagnotte. Je sais c’est pas gagné mais on peut toujours rêver !!!. Je suis donc tombé sous le charme de ce petit mas provençal avec bergerie et dépendances. Et me voilà partie, je rénove, je transforme. Je m’installe, j’occupe l’espace. Dans les dépendances, j’aménage un petit studio pour les amis et sous les combles la chambre-dortoir des enfants. Comme on est pas tout près de la mer, je fais creuser une piscine moitié à l’extérieur, moitié dans la bergerie pour en profiter 10 mois sur 12. J’installe un système de chauffage efficace et écologique pour vivre en harmonie avec la nature environnante. Pour réaliser tous ces projets, il me faut au moins le guide rénovation, le guide des combles, le guide piscine, le guide chauffage et des supers artisans !!!

C’est pas gagné, je crois que je vais rester encore quelques temps dans ma petite maison poitevine …

 

A PART CA - RENOVATION 1

 

A PART CA - RENOVATION 2

 

A PART CA - RENOVATION 3

 

A PART CA - RENOVATION 4

 

A PART CA - RENOVATION 8

 

A PART CA - RENOVATION 5

 

A PART CA - RENOVATION 6

 

A PART CA - RENOVATION 7


Publié dans Inspirations

Commenter cet article

renovation et travaux 09/05/2016 16:49

merci pour cet article intéressant ^^

Gaelle 09/05/2016 22:29

Ravie que ça vous ait intéressé.

Maria 06/12/2013 11:14

J'ai fait appel à un maître d'oeuvre pour mes travaux d'agrandissement et c'était vachement confortable. Il a supervisé le projet de A à Z. On avait juste à dire ce qu'on voulait.

Gaëlle 06/12/2013 11:47



C'est une option intéressante ;-)



Nat et nature 04/12/2013 22:07

Tu as raison Gaëlle, qu'est ce qu'on se sent bien dans les vieilles maisons !
A bientôt
Nat

Gaëlle 05/12/2013 09:12



;-)