A part ça ...

Trouver de la place pour ranger

En ce moment, j’ai une humeur de printemps. Je veux dire de rangement de printemps. Tout est parti de la chambre du pirate. Devenant collégien, le pirate n’est plus pirate. Il fallait donc faire du rangement et du ménage dans son antre pour en faire une chambre d’ado ou plutôt pré-ado … ménageons ma sensibilité maternelle.

Ultra motivé par la perspective d’une chambre flambant neuve, le pré-ado s’est lâché et a viré la moitié de ses jouets et de ses livres d’enfant. Parfait, c’était l’objectif. Et heureusement pour moi, j’ai un petit bureau dans mon sous-sol semi-enterré dans lequel j’ai pu stocker tout ce qu’il y a à dégager en attendant de faire un tri définitif entre ce que je garde (ma sensibilité maternelle et conservatrice !!!), ce que je donne et ce que je vends. Et quand j’aurais fait le tri, avec un peu de rangement, je trouverai la place dans cette pièce pour stocker tout ce que je conserve. 

J’ai bien conscience d’être une chanceuse avec mon bureau/débarras. Tout le monde ne dispose pas d’une pièce supplémentaire pour stocker tout ce qui n’est pas utilisé au quotidien. Alors faute d’un garage ou d’un grand placard, il faut parfois chercher des solutions ailleurs.

Si l’encombrement de ce qui doit être stocké n’est pas trop important, la première option est de « repousser un peu les murs » chez soi. Des astuces existent pièce par pièce pour trouver de nouveaux emplacements de rangement.

Dans la cuisine

Pas de secret pour gagner de la place dans la cuisine : on monte haut, très haut. Pour conserver un peu de légèreté, on fait le choix des étagères. Les objets qui y sont stockés sont comme exposés. C’est donc parfait pour la collection de théières héritée de tante Hortense, le panier spécial pique-nique qu’on sort deux fois par an et le coffret des couverts en argent que l’on utilise que dans les grandes occasions.

Si on a besoin de camoufler l’appareil à raclette, les paquets de croquettes du chat et le seau à glaçons en forme de pomme, on opte pour le placard qui monte jusqu’au plafond pour donner un effet de « mur de rangement ». La pièce paraît alors plus petite mais on n’a pas le sentiment d’être écrasé pas des meubles énormes.

Trouver de la place pour ranger
Trouver de la place pour rangerTrouver de la place pour rangerTrouver de la place pour ranger
Trouver de la place pour rangerTrouver de la place pour ranger
Trouver de la place pour rangerTrouver de la place pour ranger

Dans la chambre

C’est principalement sous le couchage que l’on va pouvoir trouver de la place dans la chambre. Dans la version light, on choisit un lit avec rangements intégrés. Le principe des lits-coffres a fait ses preuves mais personnellement je ne les trouve, en général, pas très esthétiques. Donc à moins d’avoir besoin d’un gros espace de rangement, je conseille plutôt les petites étagères intégrées dans la structure, ou tout simplement des paniers ou des casiers glissés sous le lit.

En version bricoleur, on se retrouve carrément avec le podium sur lequel est posé le lit. De larges rangement peuvent être aménagés dessous sous forme de tiroirs, de placards ou de trappes. Cette option doit cependant être réservée aux grandes chambres pour avoir suffisamment de place pour circuler à côté de l’estrade.

Trouver de la place pour ranger
Trouver de la place pour rangerTrouver de la place pour rangerTrouver de la place pour ranger
Trouver de la place pour rangerTrouver de la place pour ranger
Trouver de la place pour rangerTrouver de la place pour ranger

Dans le bureau

On a deux possibilités pour trouver de la place dans le bureau. Soit, comme dans la cuisine, on monte les rangements jusqu’au plafond et on installe en haut les archives et les documents et matériels peu utilisés.

Soit on optimise l’espace sous le bureau avec des caissons de rangement ou des étagères intégrées dans les piètements. On peut aussi opter pour le rangement avec un tiroir qui coulisse vers l’extérieur du meuble pour travailler sans être gêné.

Trouver de la place pour ranger
Trouver de la place pour rangerTrouver de la place pour rangerTrouver de la place pour ranger
Trouver de la place pour rangerTrouver de la place pour ranger
Trouver de la place pour rangerTrouver de la place pour ranger

Mais parfois, toutes ces astuces de stockage discret ne sont pas suffisantes. C’est notamment le cas, lorsqu’il y a des meubles que l’on ne sait pas où placer. Selon le besoin (volume et durée du stockage, fréquences d’utilisation et valeurs des pièces stockées), différentes solutions de location sont possibles : box dans un entrepôt de stockage, garde-meuble chez un déménageur ou encore grenier dans l’immeuble d’à côté. On retient le box de stockage pour son côté pratique et souple : pas de durée d’engagement, espace sécurisé et surtout, accès 24h/24 et 7J/7. Dans tous les cas, et quelle que soit la solution choisie, quelques précautions sont à prendre :

-       vérifier la qualité de l’espace de stockage, à savoir pas d’humidité, ni de poussière importante, pas de petits rongeurs gourmands et des fermetures sécurisées,

-       vérifier également l’accessibilité du lieu de stockage : voie d’accès, éventuels jours et horaires d’ouverture, etc…

-       faire une liste de ce qui va être stocké, plus ou moins exhaustive selon la nature et la valeur des biens, d’une part pour le cas où … et d’autre part, pour ne pas y aller inutilement chercher quelque chose qui n’y est pas,

-       emballer correctement ce qui va être stocké, pour optimiser l’encombrement et pour que les objets ne s’abiment pas pendant le transport ou le stockage.

 

Et puis, il reste la solution de la grange ou du garage chez les copains, mais là, c’est sans garantie sur le devenir des biens stockés …

 

Source mon Pinterest

#ranger #fairedelaplace

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article