Le fauteuil Emmanuelle

Publié le par Gaelle

Le fauteuil Emmanuelle

Je l'avais aperçu dans le coin d'une chambre d'un appartement madrilène récemment présenté sur le blog. Le fauteuil Emmanuelle m'avait, à nouveau plus. Je l'avais trouvé particulièrement majestueux. Aujourd'hui, je vous propose donc un petit focus sur ce mythique et sulfureux fauteuil.

Le fauteuil Emmanuelle porte ce nom en référence au film eponyme des années 70 dans lequel l'actrice Sylvia Kristel posait nue. Pour les anglo-saxons, il s'appelle le Peacock Chair, bien plus évocateur, puisque son large dossier arrondi se déploie comme les plumes du paon lorsqu'il les étale comme un éventail.

Ce type de fauteuil se caractérise non seulement par sa forme (une base et une assise étroites associées à un large et haut dossier) mais également par sa matière, le rotin tressé, qui lui donne son petit côté bohème. Les motifs dessinés par le tressage peut être très sobre ou au contraire particulièrement travaillé, chargé de volutes et de dentelles de rotin.

 

Le fauteuil Emmanuelle
Le fauteuil EmmanuelleLe fauteuil Emmanuelle
Le fauteuil EmmanuelleLe fauteuil Emmanuelle
Le fauteuil EmmanuelleLe fauteuil Emmanuelle

Le fauteuil Emmanuelle se prête aussi bien à la teinte naturelle, qu'au blanc (pour les mariages), au noir ou au couleurs. A chaque teinte, il adopte une personnalité différente. 

Malgré son esprit bohème, il s'intègre dans des styles très différents pouvant allé jusqu'au contemporain ... sobre, et dans ce dernier cas, il faut faire d'un grand talent pour réussir l'alchimie. Il est même, notamment outre-atlantique, utilisé pour créer l'ambiance dans les mariages, son allure majestueuse lui donnant l'aspect d'un trône.

Passe-partout, on le retrouve dans toutes les pièces de la maison, salon, chambre, bibliothèques, ... et occupe également les espaces extérieurs, tels que véranda, jardin d'hiver et terrasses.

 

Le fauteuil Emmanuelle
Le fauteuil EmmanuelleLe fauteuil Emmanuelle
Le fauteuil EmmanuelleLe fauteuil Emmanuelle

Publié dans Focus

Commenter cet article

Pascale 25/05/2017 19:48

Un fauteuil mythique pour un esprit bohème. J'ai un faible pour celui revisité par Patricia Urquiola, je suis moins fan des versions colorés

Gaelle 29/05/2017 18:23

Effectivement, très jolie la version Patricia Urquiola. Je ne la connaissais pas.