A part ça ...

Les tissus wax dans la déco

Les tissus wax dans la déco

Tendance qui prend sa place tranquillement dans nos intérieurs après avoir conquis le monde la mode, l'imprimé wax apporte du pep's et de la bonne humeur dans la déco.

Ethnique, coloré et graphique, il évoque le soleil et la décontraction des villes africaines, tout en ayant un esprit résolument contemporain... même si le wax n'est ni d'origine africaine, ni une création récente. Mais avant de préciser l'histoire du wax, voyons comment il peut être utilisé dans nos intérieurs.

L'imprimé wax en petite touche

Fort en caractère, le tissu wax est plus adapté à une utilisation par petites touches qui viennent compléter, ou plutôt bousculer, un intérieur plus conventionnel.

Dans une ambiance coloré, il va se fondre parmi les autres éléments du mobilier, tout en apportant sa connotation ethnique. Dans une décoration monochrome, il dynamise l'atmosphère, par ses couleurs comme par son esprit décalé.

Les tissus wax dans la déco
Les tissus wax dans la décoLes tissus wax dans la déco
Les tissus wax dans la déco

De nombreuses utilisations pour le wax

Coussins, luminaires, meubles... le tissu wax se prête à de nombreuses utilisations, mais attention, il marque de son empreinte tout objet auquel il est associé.

Il est notamment, très souvent, utilisé pour regarnir un ancien fauteuil. Le décalage entre le style classique du fauteuil et l'esprit urbain et actuel du wax en fait une pièce remarquable. Dans les plus courants, on peut retenir aussi les coussins, les abats-jour, les chaises et les petites tables.

Les tissus wax dans la déco
Les tissus wax dans la décoLes tissus wax dans la décoLes tissus wax dans la déco
Les tissus wax dans la décoLes tissus wax dans la déco
Les tissus wax dans la déco

Le wax, un tissu d'origine indonésienne

S'il est aujourd'hui associé à la création contemporaine africain, le tissu wax est, en réalité, né en Indonésie il y a déjà plusieurs siècles.

Fin 19ème, les colons anglais et hollandais découvrent en Indonésie la méthode de fabrication des batiks javanais, par l'utilisation de la cire... "wax" en anglais, qui donnera son nom au tissu. Ils s'en inspirent pour imprimer des motifs très colorés sur des cotons. Ces tissus sont rapidement adoptés par la population qui les apprécie autant pour leur qualité que pour leur style. Des entreprises anglaises et hollandaises importent la technique en Europe et l'industrialisent pour fabriquer en volume.

Des soldats ghanéens qui combattent auprès de la force coloniale hollandaise, les ramènent également dans leur pays où ils connaissent également un franc succès. Résistants et souples, ils sont utilisés notamment pour fabriquer les boubous et les pagnes. Peu à peu, la production se déplace de l'Europe vers l'Afrique subsaharienne.

Cent cinquante ans après, le tissu wax est devenu, à tort, un symbole de la culture et de la créativité africaine, occultant d'autres tissus réellement africains, tels que le Bogolan ou le Kenté.

Tissus Bogolan en déco
Tissus Bogolan en décoTissus Bogolan en déco

Tissus Bogolan en déco

Tissus Kenté en déco
Tissus Kenté en décoTissus Kenté en déco

Tissus Kenté en déco

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PASCALE 11/01/2019 13:24

je pense que cette tendance est épuisée, juste un petit détail est suffisant à mon avis.
J'aime la version du Voltaire complètement réactualisé avec ce Wax

Gaëlle 14/01/2019 19:17

Tendance épuisée ... je n'en suis pas si sûre. On s'en est peut-être un peu lassé à l'avoir trop vu mais je crois qu'il nous réserve encore de belles surprises.
Et tout à fait d'accord, un petit détail peut être suffisamment.