A part ça ...

|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison

|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison

Je suis certaine que vous attendiez avec impatience ce nouveau rendez-vous du DECOllectif en vous demandant quel sujet ont-elles bien pu nous mijoter pour cette fois. Nous avons débuté notre collectif de blogueuses déco avec deux premières thèmes un peu hors des sentiers battus. Pour cette fois, nous avons été beaucoup plus sages avec une thématique assez banale : Vivre dehors... reste à savoir si nous allons toutes rester aussi sages pour traiter le sujet...

Pour mémoire, je vous rappelle les autres participantes au collectif et je vous invite à découvrir sur leurs blogs comment elles ont abordé ce thème du "Vivre dehors" : Véronique pour Bérénice Big, Clémence pour Turbulences Déco, Caroline pour L'Atelier des Tilleuls, Julie pour Cocon Déco et Laure pour A tous les étages.

|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison

Depuis quelques années déjà, nous cherchons à estomper la frontière entre dedans et dehors lorsque la belle saison arrive. Nous investissons de plus en plus pour du mobilier extérieur et l'offre est de plus en plus large tout autant dans les produits que dans les styles proposés. Au-delà du volet mercantile, l'inspiration bohème invite aussi aménager nos espaces extérieurs avec décontraction et fantaisie, en recourant à la récup et à l'upcycling plus souvent. 

Ce mode de vie, qui nous vient de régions chaudes comme l'Australie et la Californie, nous amène ainsi à aménager des cuisines extérieures plutôt que de se contenter d'un simple barbecue sur pieds avec une table à côté. Quand on est très inspiré, on peut même aller jusqu'à s'installer une salle de bain dans un coin isolé du jardin. Dans tous les cas, on se prend au jeu de la déco comme on peut le faire dans notre intérieur. En complément des mobiliers et accessoires traditionnels d'extérieur, on ajoute des tapis, des petits luminaires, des objets déco...

|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison

S'il est une tendance forte de ces dernières années, ce mode de vie dedans/dehors n'évoque pas la même chose pour tout le monde. pour les uns, il s'apparent à un art de vivre emprunt de convivialité festive, tandis que pour d'autres il s'inscrit dans une recherche de reconnexion avec son environnement et avec la nature.

Dans un cas comme dans l'autre, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir profiter encore un peu plus de ces temps de vie en extérieur qu'ils soient des moments de partage avec les amis et la famille ou des espaces pour se ressourcer et prendre soin de soi.

Mais comment faire pour vivre dehors en toute saison ? Pour ce qui est de la période chaude de l'été, nous avons déjà quelques pistes. Mais pour l'hiver et la mi-saison... Comment faire pour vivre dehors même quand il pleut ou qu'il fait froid ?

|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison

Portes-fenêtres et baies vitrées grandes ouvertes

Cela peut semble être une évidence mais il est toujours bon de le rappeler, la façon la plus simple d'adopter un mode de vie dedans-dehors et d'avoir de très larges ouvertures sur l'extérieur.

Quand il fait beau, on les ouvre en grand et les pièces intérieures se prolongent sur l'extérieur ne faisant plus qu'un seul et même espace. Quand le mauvais temps est au rendez-vous, on ferme les fenêtres partiellement ou totalement. La vue sur le jardin ou la terrasse permet alors de garder une certaine proximité avec l'extérieur même s'il n'est plus possible d'en profiter physiquement.

|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison

Des espaces abrités de la pluie et du vent

S'il l'on peut laisser dehors son mobilier de jardin traditionnel ou même un barbecue classique sans que cela pose problème, il faut, en revanche prévoir un espace abrité du vent et de la pluie si l'on souhaite l'aménager comme un espace extérieur supplémentaire. Idéalement, il s'agit d'une toiture étanche ou, à défaut, on peut opter pour une cannisse, une pergola ou un voile d'ombre. Selon l'orientation et la force des vents, on peut aussi envisager l'ajout de cloisons (mur maçonné, panneau de bois peint ou palissade) ou simplement de voiles ou voilages.

|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison

Un poêle à bois ou un brasero pour un supplément de chaleur

Cheminée extérieure, poêle à bois ou brasero, c'est le petit plus qui va vraiment transformé votre espace extérieur en lieu de vie supplémentaire dans votre maison. A choisir selon l'emplacement où il se situera et également en fonction de votre budget et du temps que vous souhaitez y consacrer pour l'installer, le plus simple et le plus facile étant la solution du brasero qui présente en plus l'avantage d'être nomade.

|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison
|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison

Et si vous alliez découvrir les sujets traités par les autres blogueuses :

 

Retrouvez mes articles des précédents rendez-vous DECOllectif :

C'est quoi une déco moche ? 

La tendance du kilim moldave

|| DECOllectif || Vivre dehors... en toute saison

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julie 29/05/2020 04:26

Que de jolies inspirations! Merci Gaëlle pour ce bel article.
Gros big up pour le brasero qui permet de profiter de l'extérieur un peu plus longtemps que la saison estivale ^^

Gaëlle 01/06/2020 21:40

J'y pense de plus en plus au brasero et ce midi en faisant mon barbecue je me disais qu'il pourrait faire office de brasero surélevé... en attendant que j'investisse ;-)